Triple .'. Point Index du Forum

Triple .'. Point
Recherche historique - Historical Research

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cagliostro, par Denis Labouré

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Triple .'. Point Index du Forum -> LA VOÛTE ÉTOILÉE (BIBLIO) / VIRTUAL LIBRARY -> Personnages / People -> Français
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
triple-point
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2005
Messages: 4 565
Âge: 7
Or.'.: Montréal
Ob.'.: DH
Rit.'.: REAA
Log.'.: Delta 1572
Vén.'. actuel: M-F S

MessagePosté le: Ven 24 Fév - 13:51 (2006)    Sujet du message: Cagliostro, par Denis Labouré Répondre en citant

Cagliostro pour débutants
par Denis Labouré
Source : http://www.ritesegyptiens.org

Qui était Cagliostro ?

Quelques mots sur sa vie

Giuseppe Balsamo, dit Alexandre, comte de Cagliostro,
naquit le 2 juin 1743. Le 27 décembre 1789, le pape Pie VI ordonna son arrestation. Après un procès truqué et quarante-sept interrogatoires, le 7 avril 1791, Cagliostro fut condamné à l’emprisonnement perpétuel. Sur la place Minerva de Rome, on brûla solennellement les décors maçonniques et les livres qu’on lui avait confisqués. Enfermé le 21 avril au fort de San Leo (près de Rimini), il y passa le reste de sa vie dans des conditions ignobles, au fond d’un cachot surnommé Il Pozzetto, nom qui signifie quelque chose comme « oubliette », « puits » ou « égout ». Il y mourut le 26 août 1795, deux ans et demi avant l’arrivée des troupes françaises qui firent sauter la forteresse de San Leo. Cagliostro fut la dernière victime de l’Inquisition.

L’homme gênait les autorités

Pour subir un tel martyre, l’homme devait être gênant. L’aspect politique est certes à prendre en considération. Dans sa Lettre au peuple français, il annonçait la destruction de la Bastille, la convocation des Etats Généraux et l’abolition des lettres de cachet. Mais, par le rite maçonnique qu’il venait de créer, Cagliostro rendait accessibles des enseignements réservés jusque-là aux cénacles les plus fermés. En 1764, à Messine, il aurait été initié à l’alchimie par un Arménien ou un Grec. En 1766 et 1767, il aurait pratiqué cet art à Malte. De 1770 à 1780, il voyagea à travers l’Europe centrale et septentrionale. A Mitau (Courlande), en 1778, il démontra sa maîtrise de la cristallomancie (voyance dans l’eau magnétisée d’une carafe avec l’assistance d’enfants de cinq à sept ans). En 1778, 1779 et 1783, il eut des liens avec le bénédictin et alchimiste Dom Pernéty.

La franc-maçonnerie de Rite Egyptien : Cagliostro crée le Rite Egyptien

Le 24 décembre 1784, Cagliostro inaugure le rite de la « Haute Maçonnerie Égyptienne » dans le cadre de la Mère Loge La Sagesse Triomphante de Lyon. Ce rite est composé de trois hauts grades, puisqu’il reçoit comme Apprenti Égyptien les maîtres élus issus d’autres rites. Ceux-ci sont reçus Apprentis Egyptiens, puis Compagnons Egyptiens, puis Maîtres Egyptiens.

Ce rite culminait dans des visions parfois accessibles à tous les membres présents. A Lyon, des témoins relatent des guérisons et des manifestations de toutes sortes : J.B. Delorme fut guéri d’une maladie incurable, des évocations furent organisées en présence du Duc de Richelieu. Le fantôme de Prost de Royer, ancien Vénérable de la loge « La Bienfaisance » apparut et fut reconnu par les membres de cette loge.

Pourquoi « Egyptien » ?

En lisant le mot « Egyptien », nous ne devons pas penser à l’Egypte des pharaons. Pour Cagliostro, son Rite est égyptien car il se réfère à l’Egypte copte, à l’Egypte des premiers chrétiens. C’est ainsi que Cagliostro, en tant que chef de son rite, prendra le titre de « Grand Cophte », « Cophte » étant l’orthographe du mot « copte » au XVIIIe siècle.

Quel est l’objectif du Rite Egyptien ?

Le Rite Egyptien de Cagliostro a pour objet la régénération de tout l’être ; âme et corps. Aujourd’hui, lorsque nous parlons de « transformation », « d’évolution », nous entendons un changement dans notre psychologie. Du coup, nous ne pouvons plus comprendre ce qu’enseignaient les premiers chrétiens, les anciens alchimistes ou les franc-maçons de Rite Egyptien. Car l’objectif de tous ces chercheurs était une transformation intégrale de l’être humain. Pour eux, il n’y avait pas de séparation entre le corps et l’âme. Ame et corps étaient comme les deux faces d’une même pièce de monnaie.

A l’origine, nous avions un corps de lumière

Pour mieux le saisir, revenons aux origines. Dans le jardin d’Eden, Adam et Eve étaient dotés d’un corps de lumière, inaltérable. Ce corps n’était pas soumis à la maladie et à la mort. Puis Adam et Eve furent chassés du Paradis. Leur corps de lumière se cristallisa, se durcit. Du spirituel, Adam et Eve passèrent au biologique. La Bible dit qu’ils furent revêtus de vêtements de peau.

Dans le Rite Egyptien, les francs-maçons sont revêtus d’un habit blanc. Comme l’aube dans le christianisme, cet habit représente le corps de lumière des origines. Mais tous les franc-maçons, quel que soit leur rite, portent aussi un tablier de peau. Pour Cagliostro, ce tablier est le rappel du vêtement de peau dont notre corps de lumière est revêtu.

Enoch et Elie nous ont précédés dans cette Voie

Lors de la Transfiguration, le Christ est apparu aux apôtres dans son corps de lumière. Un corps nommé « Corps Glorieux » par les spécialistes. Il est le corps immortel des origines. Il n’est pas l’apanage de Jésus. Car Enoch et Elie étaient déjà repassés du biologique au spirituel. Eux aussi sont « montés » au ciel sans passer par la mort. Pour cette raison, Cagliostro place son Rite Egyptien sous leur patronage.

Les premiers chrétiens enseignaient les méthodes de divinisation qui permettaient de repasser du biologique au spirituel. Ces enseignements ont été partiellement conservés par l’Eglise d’Orient. En occident, ils ont été retrouvés et transmis par les alchimistes. C’est d’eux que Cagliostro les a reçus.

Comment restaurer notre divinité ? Comment faire ?

Le programme de travail des franc-maçons du Rite Egyptien se divise en deux étapes. Ces deux étapes sont précédées d’une longue phase de préparation.

• La première étape s’attache à la régénération « morale », c’est-à-dire psychologique et spirituelle.
• La seconde étape a pour but la régénération du corps. Cette phase peut être entreprise lorsque la première est achevée.

A l’image des retraites effectuées par Moïse, chacune des deux étapes s’étend sur quarante jours.

La préparation

Pour que les deux étapes réussissent, l’initié doit vivre selon une éthique irréprochable. Les alchimistes diraient que l’homme doit attendrir la pierre avant de la travailler. Les mystiques enseigneraient que le cœur doit être ouvert. L’échec est assuré aux orgueilleux, aux cupides et aux égoïstes.

L’initié doit prendre trois mesures immédiates :
• adopter et respecter les lois du pays où il se trouve,
• aimer son prochain, l’aider, être charitable envers lui,
• consacrer trois heures par jour à la pratique de la prière.

Pour aller plus loin, il doit avoir reçu l’assurance qu’il est désormais aimé de Dieu. La prière y pourvoit.

La première étape : l’évocation des anges

Ainsi préparé, l’initié doit se retirer pendant quarante jours. Dans un lieu solitaire, il doit se recentrer, ne pas se laisser distraire par ses pensées. Il doit vivre en état de prière permanente. Les francs-maçons qui comprennent leur Rite diraient qu’il doit demeurer dans « la Chambre du milieu » ou au « centre du cercle ». L’initié consacre sa journée aux rites et aux prières.

La Bible nous indique qu’il existe sept grands anges. L’objectif de la première quarantaine est l’obtention d’un contact avec chacun des sept anges. Ces sept anges communiquent à notre homme le moyen d’entrer en contact personnel avec eux. Ces anges le guideront et l’aideront à devenir moralement et spirituellement parfait.

Des années peuvent s’écouler à parfaire cette première régénération. Si l’homme vient à mourir sans avoir effectué la seconde retraite, cela n’est pas grave. La pierre attendrie continuera d’être travaillée sur d’autres plans.

Pour cette première retraite, Cagliostro utilise des méthodes dont nous retrouvons la trace depuis l’Egypte ancienne.

La seconde étape : la régénération du corps

Ainsi guidé, l’initié peut entreprendre la seconde retraite de 40 jours. Au printemps, lors de la pleine lune de mai, il s’isole à nouveau. Il s’astreint à un régime alimentaire sain et frugal.

Chaque jour, il absorbe certaines substances préparées selon des procédés alchimiques simples. Des sudations et autres procédés d’élimination lui permettent d’évacuer les humeurs viciées. Ce travail est conduit en parallèle avec la prière et les invocations.

C’est alors qu’une véritable transformation s’opère en lui. Peau, dents, ongles, cheveux se régénèrent. Cela lui permet de prolonger son existence. Il ne cherche pas à devenir immortel dans son corps, mais à disposer du temps nécessaire pour repasser du biologique au spirituel.

Cagliostro n’a pas inventé ces procédures. Jusque-là réservées à de petits cénacles aristocratiques très fermés, il les a rendues accessibles en les intégrant dans son rite maçonnique. Mais il y a plus extraordinaire encore. J’ai retrouvé une pratique identique à la sienne dans un ancien texte d’alchimie indienne. Comme Cagliostro n’a jamais mis les pieds en Inde et qu’il ne connaissait pas le sanscrit, cela montre que ces techniques poursuivent leur chemin en tous temps, en tous lieux, à l’abri des regards indiscrets.

Aujourd’hui

Je n’ai jamais entendu parler de tout ça !

Je comprends l’étonnement du franc-maçon qui lira ces lignes. Personne ne lui a parlé de ces techniques. Pire, s’il s’intéressait à l’hermétisme, ses instructeurs lui ont répété que de telles pratiques n’ont jamais existé dans la franc-maçonnerie. Je le sais ; c’est aussi ce qu’on m’a dit. Jusqu’à ce que j’aille y regarder de plus prêt.

Quelques villages gaulois résistent encore

Je découvris ce qu’on m’avait caché. Je vis comment des pans entiers de l’histoire maçonnique sont épurés, nettoyés, laïcisés. Puis je découvris que de petits cercles discrets et courageux maintiennent le flambeau allumé. Vilipendés, ils sont rejetés par une franc-maçonnerie institutionnelle qui tente de les récupérer en les dénaturant.

Même si les pressions de l’extérieur et les faiblesse humaines les déstabilisent souvent, ces cercles ont un mérite : ils existent. Comme le rappellent les Ecritures, mieux vaut un chien vivant qu’un lion mort.

Je souhaitais dévoiler l’existence de ces enseignements aux hommes de bonne volonté, franc-maçons ou pas. Dans cet esprit, et avec l’accord des plus hauts responsables de certaines de ces lignées,
j'ai publié Secrets de la franc-maçonnerie égyptienne
et organisé le cours par correspondance Cagliostro et la tradition hermétique.

NOTES :

1- Gn 3, 21.
2 - Gn 5, 24 et He 11, 5.
3 - 2 R 2, 11.
4 - Cagliostro la rattache à la première retraite de Moïse relatée par l’Exode (36, 12-18).
5 - Cagliostro la rattache à la seconde retraite de Moïse relatée par l’Exode (34, 27-28) et le Deutéronome (9, 18-25 et 10, 10).
6 - Les sept anges primitifs sont « les sept Esprits présents devant le trône de Dieu ». Ces sept anges étaient connus du judaïsme et du plus ancien christianisme (Tb 12, 15). L’auteur de l’Apocalypse parle des sept Esprits présents devant le trône de Dieu (1, 4), des « sept Esprits de Dieu en mission par toute la terre » (5, 6), des « sept Esprits de Dieu et des sept étoiles » (3, 1), voit sept lampes de feu (1, 12), les sept Esprits de Dieu brûler devant son trône (4, 5), les « sept Anges qui se tiennent devant Dieu » (8, 2). Seuls Michel (ou Michael), Gabriel et Raphaël sont nommés dans les Écritures. Un quatrième, Uriel, est nommé dans la littérature juive. De nombreuses variantes existent pour les autres. Les noms retenus par Cagliostro sont : Anael, Zobiacel, Anachiel. Selon Agrippa auquel Cagliostro fait référence à plusieurs reprises, leurs noms et correspondances planétaires sont les suivants : Zaphkiel (Saturne), Zadkiel (Jupiter), Camaël (Mars), Raphaël (Soleil), Haniel (Vénus), Michaël (Mercure) et Gabriel (Lune).

***
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Fév - 13:51 (2006)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Triple .'. Point Index du Forum -> LA VOÛTE ÉTOILÉE (BIBLIO) / VIRTUAL LIBRARY -> Personnages / People -> Français Toutes les heures sont au format GMT - 7 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com