Triple .'. Point Index du Forum

Triple .'. Point
Recherche historique - Historical Research

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cahier spécial 2006: la Franc-maçonnerie en Méditerranée (18-19e s.)

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Triple .'. Point Index du Forum -> LA VOÛTE ÉTOILÉE (BIBLIO) / VIRTUAL LIBRARY -> Franc-Maçonnerie moderne / The Modern Craft -> Français
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
triple-point
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Juin 2005
Messages: 4 565
Âge: 7
Or.'.: Montréal
Ob.'.: DH
Rit.'.: REAA
Log.'.: Delta 1572
Vén.'. actuel: M-F S

MessagePosté le: Lun 5 Jan - 07:23 (2009)    Sujet du message: Cahier spécial 2006: la Franc-maçonnerie en Méditerranée (18-19e s.) Répondre en citant

Cahiers de la Méditerranée vol. 72, juin 2006
http://cdlm.revues.org/sommaire1151.html

NOTE : presque tous ces textes de ce cahier spécial sont accessibles en ligne [indiqués par la mention "texte intégral"]. J'en ai copié plusieurs dans notre "Voûte étoilée", sur TP; ils sont classés selon le sujet, dans la rubrique appropriée de la "Voûte".

Cahier spécial de juin 2006 :
La Franc-Maçonnerie en Méditerranée (XVIIIe - XXe siècle)
Sous la direction de Pierre-Yves Beaurepaire et Jean-Paul Pellegrinetti


PRÉSENTATION DE CE CAHIER SPÉCIAL :

De Malte à Smyrne, d’Alep à Port-Mahon, de Marseille à Palerme, la Franc-maçonnerie s’affirme comme méditerranéenne dès le XVIIIe siècle. En 1729, la loge de Gibraltar est l’une des premières inscrites sur la matricule de la Grande Loge de Londres. Vingt ans plus tard, la presse anglaise se fait l’écho des premiers feux de l’Art Royal à Constantinople. Les correspondances diplomatiques et négociantes enregistrent elles aussi la vague de fondations qui parcoure le bassin méditerranéen. En creux, condamnations et persécutions témoignent à leur tour de l’ampleur du phénomène et des inquiétudes qu’ils véhiculent. A Istanbul, on dénonce les francs-maçons comme « sorciers », en Espagne comme hérétiques, tandis qu’à Marseille, une grande figure de l’épiscopat français, Mgr de Belzunce, stigmatise en 1742 les « assemblées où sont indifféremment reçus gens de toute nation, de toute religion, de tout Etat. Et parmi lesquels règne ensuite une union intime qui se démontre en faveur de tout inconnu et de tout étranger dès lors que, par quelque signe concerté, il a fait connaître qu’il est membre de cette mystérieuse société ».

2 Dès l’origine, l’histoire de la Franc-maçonnerie participe de l’étude des échanges et des frontières à laquelle le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine a choisi de s’attacher tout particulièrement. Comme l’écrit Mathieu Grenet dans son article sur les Grecs dans la Franc-maçonnerie marseillaise au début du XIXe siècle, les sources maçonniques sont importantes pour l’étude des migrations dans la ville moderne et contemporaine, à l’échelle de l’individu comme à celle de la communauté. Elles sont également essentielles pour comprendre la culture de la mobilité des élites européennes au XVIIIe siècle, aristocratiques, diplomatiques et négociantes, tandis qu’au début du XIXe siècle, elles éclairent un processus fondamental mais encore trop peu documenté, celui de la politisation des élites libérales et de l’aspiration à la libération nationale.

3 Il ne suffit pas de postuler, de fantasmer ou de dénoncer les origines maçonniques des Carbonari ou de la Philike Hetaireia sur la base de témoignages de deuxième ou de troisième main, dont la fiabilité est loin d’être garantie. Il fallait rouvrir à nouveaux frais le dossier sur la base de recherches en cours, et associer des chercheurs capables d’appréhender le phénomène dans la perspective retenue pour ce numéro des Cahiers : « circulations, modèles et transferts ». Au lecteur d’apprécier les résultats de cette entreprise.

4 A partir du mitan du XIXe siècle, en France comme en Espagne, l’histoire de la Franc-maçonnerie rejoint celle des combats pour l’installation de la République. Les francs-maçons sont très présents dans les gouvernements, dans les assemblées, au sein des partis politiques et des multiples structures de sociabilité politique et militante. En Espagne, on en oublierait presque la faiblesse relative des effectifs maçonniques. Cet engagement pour la république et pour une laïcité de combat1 est aujourd’hui encore l’un des principaux héritages de la Franc-maçonnerie latine et par extension méditerranéenne du XIXe-XXe siècles, par opposition au conservatisme social et à la neutralité politique affichés par la Franc-maçonnerie anglo-saxonne.

5 Malgré quelques études classiques, la Franc-maçonnerie contemporaine sur la rive Sud de la Méditerranée reste peu connue : une galerie de grands noms, réels ou supposés, une chronique événementielle de l’éveil réel ou mythique à la lumière fraternelle ne font pas une histoire. Chercheurs et amis du CMMC ont répondu à notre appel et ouvert des dossiers de loges qui, pour certains, ne l’avaient jamais été avant eux. Des Echelles du Levant à la Franc-maçonnerie israélienne contemporaine, d’Alep à Tel Aviv, c’est toute une histoire des échanges et des conflits au Proche-Orient qui nous est également donnée à voir sous un jour inédit.

6 C’est pourquoi nous n’avons pas craint d’associer aux études de chercheurs, les témoignages de francs-maçons érudits qui sont les acteurs et les témoins de ces échanges fraternels dans une terre disputée et déchirée, afin de restituer l’importance de la Franc-maçonnerie pour une histoire culturelle du politique aux XIXe-XXIe siècles, comme elle peut l’être pour une histoire sociale des pratiques culturelles au XVIIIe siècle.

7 Les Cahiers de la Méditerranée sont un lieu d’échanges et de rencontres scientifiques. Des chercheurs espagnols, italiens, grecs, israéliens, allemands, tunisiens, français ont participé à ce numéro qui associent les signatures de grands noms des études sur la Franc-maçonnerie, ceux qui ont ouvert un vaste chantier il y a plus de trois décennies déjà, celles de chercheurs confirmés, ainsi que celles de doctorants. C’est cette association qui fait le dynamisme d’une recherche et rend fertiles les débats2.

8 Ce numéro annonce également un chantier ambitieux que le Centre de la Méditerranée Moderne et Contemporaine entend mener à bien d’ici 2011 avec de nombreuses collaborations scientifiques dont les contours se dessinent déjà dans les pages qui suivent, autour des « Francs-maçons en Méditerranée XVIIIe-XIXe siècles », afin d’offrir à la communauté des chercheurs une base de données relationnelles unique sur ces dizaines milliers d’ouvriers de l’Art Royal, qui des Lumières à la Colonisation, assurèrent un maillage sans équivalent du bassin méditerranéen.

Notes

1 - Jean-Paul Pellegrinetti, «Combisme et Franc-maçonnerie en Corse au début du XXe siècle», Revue Etudes Corses, La Marge Edition, numéro 50-51, 1998, p. 209-228.
2 - Nous remercions très chaleureusement pour leur amical concours et leurs savantes suggestions, José Luis Garcia Ruiz, directeur de recherches au CNRS, et Katsumi Fukasawa, professeur à l’Université de Tokyo.


CONTENU DE CE CAHIER SPÉCIAL (EN LIGNE : http://cdlm.revues.org/sommaire1151.html )

Partie 1 : Lumières, sociabilité et espace public : le XVIIIe siècle

Pierre MOLLIER
Malte, les chevaliers et la Franc-maçonnerie [Texte intégral]

José A. Ferrer Benimelli
La Franc-maçonnerie espagnole en Méditerranée (XVIIIe-XXIe siècles) [Texte intégral]

Céline Sala
Lumières et espace public à Perpignan au XVIIIe siècle [Texte intégral]

Pierre-Yves Beaurepaire
Saint-Jean d’Ecosse de Marseille - Une puissance Maçonnique méditerranéenne aux ambitions Européennes [Texte intégral]

Michel Vergé-Franceschi
Pascal Paoli, un Corse des Lumières [Texte intégral]

Michel Iafelice
Le Nouveau Peuple Eclairé, une loge élitaire à l’épreuve de la Révolution française [Texte intégral]


Partie 2 : L'art royal et ses ouvriers au tournant du siècle : le Premier Empire et la Restauration

Yves Hivert-Messeca
La loge Napoléon, sise à Livourne (1808-1814) - Sociabilité, cosmopolitisme, pouvoir et espace d’un réseau maçonnique [Texte intégral]

Eric Saunier
La médiation d’Armand Gaborria à l’orient de Turin ou le syncrétisme initiatique sous l’Empire [Texte intégral]

Walter Bruyère-Ostells
Réseaux maçonniques et para-maçonniques des officiers de la Grande Armée engagés dans les mouvements nationaux et libéraux [Texte intégral]

Pascal Arnaud
Charbonnerie et Maçonnerie - Modèles, transferts et fantasmes… [Texte intégral]


Partie 3 : Culture politique et émancipation nationale : le XIXe siècle

Andréas Rizopoulos
Activités maçonniques avec arrière-plan politique – et réciproquement – en Grèce au XIXe s. [Texte intégral]

Mathieu Grenet
La loge et l’étranger : les Grecs dans la Franc-maçonnerie marseillaise au début du XIXe s. [Texte intégral]

Joshua Adel
Sociabilité politique et apprentissage de la démocratie représentative en Franc-maçonnerie à Marseille et en Provence dans les années 1860-1870 [Texte intégral]

Luis P. Martin
Les cultures politiques des francs-maçons espagnols (XIXe-XXe s.) [Texte intégral]

Gérard Galtier
La société secrète égyptienne de B. Drovetti [Texte intégral]

Léon Zeldis
Les premières loges de Palestine et leurs relations avec la Franc-maçonnerie égyptienne [Texte intégral]

Dorothe Sommer
Les premières loges écossaises en Grande Syrie [Texte intégral]

Anne-Laure Dupont
Usages et acculturation de la Franc-maçonnerie dans les milieux intellectuels arabes à la fin du XIXe siècle à travers l’exemple de Jurji Zaydan (1861-1914) [Texte intégral]


Partie 4 : Culture politique, émancipation nationale et libération : le XXe siècle

Marc-Olivier Gavois
Le tournant de 1899-1902 dans la Maçonnerie en Algérie à travers la loge Le Soleil levant [Texte intégral]

Khalifa Chater
La Franc-maçonnerie en Tunisie à l’épreuve de la colonisation (1930-1956) [Texte intégral]

Thierry Millet
La Franc-maçonnerie en Syrie sous l’administration française (1920-1946) - Attraits et rejets du modèle français [Texte intégral]

Christine Roux
Francs-maçons marseillais et américains à la Libération : une correspondance inédite [Texte intégral]

***
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Jan - 07:23 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Triple .'. Point Index du Forum -> LA VOÛTE ÉTOILÉE (BIBLIO) / VIRTUAL LIBRARY -> Franc-Maçonnerie moderne / The Modern Craft -> Français Toutes les heures sont au format GMT - 7 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com